Samedi 02 09

« Les antidépresseurs mettront à peu près deux semaines pour se faire réellement sentir. Ensuite quand vous le voudrez il faudra revenir pour qu’on programme l’arrêt. » Ainsi avait parlé le médecin la semaine passée. Derrière son gros bureau en bois où il écrit encore avec une feuille de buvard sous son ordonnance je me demande si il répète cette phrase plusieurs fois par jour. Pourquoi prescrire de la drogue alors qu’il pourrait me dire : « Voilà un certificat, foutez le camps deux semaines écouter les vagues ou le silence d’une foret et quand vous vous arrêterez vous ne vous serez pas rendu compte que vous étiez « malade » ?

Je me demandais ce matin dans mon lit comment on n’en arrivait là. Comment quelqu’un qui a un job, un appartement, un chouette voiture, des amis, une fille super, doit-il se rabattre sur de la chimie pour savoir sourire ?

Piteusement parce que quelqu’un ou quelque chose lui manque. Alors je pourrai pleurer, crier, râler, me suicider ou que sais-je ?

Il me plairait de t’écrire,
Car tu es loin de moi mon amour martyre.
On a tous vécu l’expérience
Que l’amour se renforce en l’absence.

Mais tout ça ce sont des conneries. Aujourd’hui il me faut grandir et ne plus fuir. J’ai été heureux avant, (très) heureux pendant, pas de raison que je ne le sois plus un jour. Et même peut-être qu’on se reparlera comme les meilleurs amis du monde ? Peut-être oui.

Ce soir un petit verre sympa et puis cinéma. Après je commence à écrire une petite nouvelle en espérant 50 pages. Plus de plaintes, plus qu’une histoire que j’inventerai chaque soir.

 

 

 

Publicités

Une réflexion sur “Samedi 02 09

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s